janvier 3

Bonjour, Je ne peux commencer cet article sans vous souhaiter à nouveau à tous une bonne et heureuse année 2012. Que Celle-ci vous apporte Joie, Bonheur Santé et prospérité.

A présent que c’est fait, passons au vif du sujet, vos RÉSOLUTIONS pour 2012

Ah, je vois que certains ont effacé de leur visage cette mine réjouie.
Je vous comprends. Je suis dans le même cas.
Vous savez, chaque année, lorsque l’on prends des tonnes de bonnes résolutions… et que finalement l’année en cours s’achève sur ce constat navrant:

De toutes ces bonnes résolutions (vous vous souvenez? celles dans lesquelles vous aviez prévu de refaire le monde?), il ne reste plus rien, qu’un souvenir diffus de ce que vous auriez aimé réaliser.

Mais rassurez-vous, nous en sommes tous là, comme moi, vous n’en tiendrez qu’une infime partie. C’est le cycle de la vie qui est ainsi fait.
Nous avons besoins de buts pour avancer, d’objectifs pour concentrer notre attention.
Qu’avez-vous prévu pour l’année qui s’annonce? 2012 sera-t-elle l’année de tous les changements?

Vous devez absolument vous en persuader ! Que se passera-t-il sinon?
Je vais vous dire moi, ce qui se passera alors.
Vous traverserez cette nouvelle année les yeux fermés, dans l’incertitude de ce que sera demain.

Vous vous en prendrez à votre voisin, lui reprochant alors votre indécision voire votre NON Décision.
Vous gaspillerez votre énergie à vous chercher des excuses à ne pas prendre votre vie en mains.
Et bien sûr… vous en trouverez !

Soyons honnêtes envers nous-mêmes. Il existe deux profils de gens dans ce monde.
Il y a ceux qui souhaitent prendre leur vie en mains, changer leur destin, se réaliser dans l’action pour soi-même
(contrairement à ce que votre éducation vous a martelé toute votre vie, vous avez le droit de penser à vous mêmes sans culpabiliser…)
ou bien au profit d’une cause.
Puis il y a ceux qui ne resteront toute leur vie que des « suiveurs ». Loin de moi l’idée de critiquer ces derniers. Chacun doit avoir le choix de sa destinée.
Certains l’inscrivent dans une vue plus ambitieuse alors que d’autres se contenteront toute leur vie de peu et qui n’en seront pas malheureux.

J’avoue que j’ai un peu de mal à supporter les remarques « faciles » d’une partie de la deuxième catégorie. Je m’explique.

Je croise tous les jours, que ce soit d’illustres inconnus dans la rue ou bien certains de mes collègues de travail, des personnalités qui ne demandent qu’à s’épanouir.
Le problème, parce qu’il y en a un, c’est que je n’entends que des critiques de la société, des remarques déplacées sur mon voisin, jugements non fondés sur la meilleure façon de refaire le monde,
mais qui ne sont en fait que des résumés d’infos (souvent l’avis d’un autre repris à son propre compte) glanées sans effort autour d’eux.
Alors OUI, je l’avoue, cela me met en rogne. C’est un peu comme ces gens qui critiquent les hommes politiques, qui les accusent de tous les maux (je ne dis pas que cela n’est pas justifié…)
mais qui « oublient » d’aller voter sous prétexte que cela ne sert à rien.

Non, sérieusement. Il faut arrêter de se moquer du monde. La première chose à faire avant de critiquer les actes de qui que ce soit, c’est bien de s’impliquer un minimum.
Vous voulez remettre en questions les actions de votre représentant politique? Et bien commencez par voter ! Dans le cas contraire, Fermez-la !
Comment espérez-vous être crédible en donnant l’exemple inverse de ce que vous prônez?
De même, informez-vous sur la question. Devenez incollable sur le sujet. Vous vous rendrez alors très vite compte que la plupart des gens critiquent sans avoir souvent la moindre idée de ce qu’il blâme…

Paradoxal non? C’est ainsi que l’on se retrouve dans une masse générale, à défendre des idées qui ne sont pas forcément les nôtres, dans un univers qui n’est pas forcément le notre…
N’avez-vous pas envie pour 2012 de prendre enfin une résolution qui va changer votre vie?

ÊTRE ENFIN VOUS-MÊME !

ça vous semble compliqué?  C’est pourtant bien plus simple qu’il n’y paraît.

Être soi-même demande cependant  un premier pas important sans lequel vous ne pourrez espérer obtenir quoique ce soit, même la plus infime des  choses.
Vous devez commencer par FAIRE UN CHOIX !

Et ne vous y trompez pas. Le fait de ne pas choisir est déjà un choix en soi, celui de NE PAS CHOISIR.
Et oui, ça perturbe n’est-ce pas?
Si l’on y réfléchit bien, ça semble logique. Croyez-vous vraiment que lorsque vous ne faites rien, ne pensez à rien (enfin, c’est que que vous vous imaginez…),  votre subconscient se met en vacances?
Première grande nouvelle de l’année 2012, vous avez TOUT FAUX !

En fait, c’est bien pire que vous ne l’imaginez. En agissant ainsi (ou plutôt en agissant pas…) vous laissez le contrôle de votre vie à votre environnement.
C’est à dire que tout ce que vous voyez ou entendez conditionne vos actions, jusqu’à vos pensées les plus intimes. Vous croyez maîtriser votre vie?
Je suis désolé de vous l’apprendre si brutalement, mais tout cela vous est en fait dicté par votre entourage.
En ne donnant pas à votre subconscient de « matière positive »  sur laquelle se focaliser, vous le laisser se concentrer sur ce que vous ne voulez pas.
A votre avis, que se passe-t-il alors…? Vous avez deviné, c’est exactement ce que vous obtenez.

« Ne vous concentrez pas sur l’endroit où vous ne voulez pas allez, car à coup sûr, c’est là que vous irez… »

Pourquoi l’acceptez-vous me direz-vous? Tout simplement, et c’est là que ça devient insidieux, parce que vous n’en êtes pas conscients.
Comment croyez-vous que les pubs qui passent en boucle à la télé vous poussent à acheter tel ou tel produit?
Comment imaginez-vous que les fabricants de ces produits, qui dépensent des fortunes colossales en publicité, implantent dans votre subconscient l’idée même que vous en avez besoin…?

Effrayant n’est-ce pas? ça pourrait être le cas mais ça ne l’est pas. Je viens simplement de vous faire la démonstration que chacun peut influer sur la façon de penser et d’agir de son entourage.
ça s’appelle la MANIPULATION.  Sachez que celle-ci n’est efficace sur vous que si vous l’y autorisez…  Je vous ferai un jour un post sur les différents aspects de cette manipulation, qui n’est pas forcément mauvaise si elle donne aux gens une raison de vivre…

Tout ça pour vous dire qu’en 2012, terminé de geindre sur votre sort, oubliés les gimmicks dépressifs inculqués par tous ces spots TV  qui ne visent qu’à vous rendre encore plus dépendants de nouveaux produits en vogue.

A partir de maintenant, VOUS PRENEZ VOTRE VIE EN MAINS !

Par quoi on commence ? Très simple, DÉCIDEZ à quelle heure vous allez vous lever demain. DÉCIDEZ de ce que vous allez manger ce soir.
DÉCIDEZ n’importe quoi mais DÉCIDEZ !

C’est le premier pas vers l’indépendance émotionnelle.
Apprenez à ne pas prendre pour argent comptant tout ce que l’on vous dit.
Remettez-le même en question. N’ayez pas peur de ne pas être d’accord avec les autres dans une conversation.
C’est vrai que par facilité, souvent pour ne pas avoir à réfléchir et surtout à donner son point de vue, on préfère se ranger à l’avis de la majorité.
Devenez curieux de toutes ces petites choses qui vous entourent à longueur de temps. Apprenez à vous ouvrir au monde qui vous entoure au lieu de vous y perdre sans espoir de retour possible.
Vous serez surpris de découvrir alors que les « autres » sont beaucoup plus intéressés par les « penseurs indépendants » (entendez par là, celui qui ose donner son avis…) que par les moutons qui en fait ne pensent rien.
Ce qui vous rend unique, c’est VOUS !

Vous avez une idée ? Exprimez-la ! Sortez de votre carapace. Ne soyez plus une huitre! (oui je sais, mais les période de fêtes aidant, le jeu de mots était facile …).

Bon, est-ce vous avez enfin compris le message?

Ne laissez pas aux autres le pouvoir de choisir à votre place !

VOUS AVEZ le POUVOIR de faire de votre vie CE QUE VOUS SOUHAITEZ EN FAIRE.

Je ne vous demande pas de me croire sur parole. Je vous demande seulement d’ESSAYER

Faites-moi confiance. Vous vous apercevrez très vite que quelque chose est en train de se passer.

Un matin, vous vous éveillerez et là… Vous comprendrez.

Vous comprendrez que vous avez enfin LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE.

AGISSEZ MAINTENANT !

Ben alors, vous êtes encore là ?

Allez, au boulot !